Personnages irlandais célèbres

L’Irlande est un pays de culture et d’Histoire. Voici quelques-un des Irlandais célèbres :

Charles Stewart Parnell

(27 juin 1946 – 6 octobre 1891)

Charles Stewart Parnell est un propriétaire terrien irlandais, leader politique nationaliste, agitateur autour de la réforme agraire et fondateur et chef de file de l’Irish Parlementary Party (le Parti parlementaire irlandais).

Parnell dirige l’Irish Parlementary Party en tant que membre du Parlement pendant la période de nationalisme parlementaire, de 1975 jusqu’à sa mort, en 1891. Il est considéré comme l’un des trois ou quatre plus grands personnages irlandais du XIXème siècle. En 1890, L’Irish Parliament Party se dissout, suite à des révélations sur la vie privée de Parnell, interférant avec sa vie politique. Celui-ci reste malgré tout vénéré par les parlementaires républicains et nationalistes qui lui succèdent. Vous trouverez le monument en hommage à Parnell au nord de l’avenue O’Connell Street.

 

Daniel O’Connell

Daniel-OConnell

(6 août 1775 – 15 mai 1847)

Souvent surnommé l’Émancipateur ou le Libérateur, Daniel O’Connell est un leader politique irlandais de la première moitié du XIXème siècle. Il fait campagne pour l’émancipation des catholiques – ce qui leur a notamment permis de siéger au Parlement de Westminster, un droit qui leur était refusé depuis 100 ans – ainsi que pour l’abrogation de l’Acte d’Union qui réunissait les parlements de Grande-Bretagne et d’Irlande.

Oscar Wilde

(16 octobre 1854 – 30 novembre 1900)

Résultat de recherche d'images pour

Oscar Fingal O’Flahertie Wills Wilde est un écrivain et poète irlandais. Après avoir écrit plusieurs œuvres au cours des années 1880, il devient l’un des dramaturges les plus célèbres de Londres à l’aube des années 1890. Aujourd’hui, il est surtout connu pour ses épigrammes, son roman Le Portrait de Dorian Grey, ses pièces de théâtre mais aussi les circonstances de son emprisonnement et sa mort précoce.

Grâce à son éloquence, sa garde-robe flamboyante et son esprit mordant, Oscar Wilde est devenu une des personnalités les plus connues de son époque.

Au sommet de son succès et de sa gloire, alors que son chef d’oeuvre L’importance d’être Constant (1895) est toujours joué à Londres, Wilde poursuit le marquis de Queensberry en justice pour diffamation. Il est arrêté pour comportement indécent avec un autre homme. Après deux procès, il est condamné à deux ans d’emprisonnement et travaux forcés. Suite à sa libération, il part immédiatement en France, avec l’intention de ne jamais retourner en Irlande ou en Grande-Bretagne. C’est là qu’il écrit sa dernière œuvre, La ballade de la geôle de Reading (1898), un long poème décrivant le rythme difficile de la vie en prison. Il meurt ruiné, à l’âge de 46 ans.

 

Arthur Guinness

(1724 ou 1725 – 23 janvier 1803)

Ce brasseur irlandais est un entrepreneur visionnaire et philanthrope, fondateur de la célèbre brasserie Guinness.

En 1752, Arthur Guiness est âgé de 27 ans lorsque son parrain, Arthur Price, archevêque de Castel, lui lègue 100£. Le jeune homme investit alors cet argent et en 1755, il ouvre sa brasserie à Leixlip, à 17 km de Dublin. En 1759, il s’installe dans la capitale et lance son entreprise. Il signe un bail de location de 9 000 ans avec les descendants de Sir Mark Rainsford, pour la brasserie de 1,6 hectares située à St James’ Gate et pour un loyer annuel de 45£.

Aujourd’hui encore, l’élégante signature du brasseur est toujours apposée sur les bouteilles de Guinness. Pour en savoir plus sur Arthur Guiness et la brasserie, vous pouvez visiter le Guinness Storehouse (le musée Guiness).

James Joyce

(2 février 1882 – 13 janvier 1941)

Ce poète et romancier irlandais est considéré comme l’un des écrivains les plus influents de l’avant-garde moderniste du début du XXe siècle. Joyce est surtout connu pour Ulysse (1922), une œuvre majeure dans laquelle les épisodes de l’Odyssée d’Homère sont transposés dans un éventail de styles littéraires contrastés, parmi lesquels le trait le plus remarquable est peut-être l’utilisation de la technique du courant de conscience (ou stream of consciousness).

James Joyce est né au 41 Brighton Square, Rathgar, à Dublin dans une famille de classe moyenne sur le déclin. Élève brillant, il excelle dans les écoles jésuites de Clongowes et Belvedere où il étudie, malgré une vie de famille chaotique dictée par l’alcoolisme et les difficultés financières de son père. Il entre à la University College Dublin.

Bien qu’il ait vécu une grande partie de sa vie adulte à l’étranger, l’univers fictionnel de Joyce se concentre sur Dublin et est peuplé de personnages fortement inspirés de membres de sa famille, d’ennemis ou d’amis ayant marqué sa vie en Irlande ; c’est le cas d’Ulysse, notamment, que l’auteur ancre avec une grande précision dans les rues et ruelles de la capitale. Peu après la publication d’Ulysse, il fait quelque peu la lumière sur cette obsession : « Je pense que j’écris toujours sur Dublin car si j’atteins le cœur de Dublin, j’atteins le cœur de toutes les autres villes. Dans le particulier se trouve l’universel. »

 

Bono

(10 mai 1960 – )

bono

Paul David Hewson, plus connu sous son nom de scène Bono, est un auteur-compositeur-interprète,  investisseur en capital-risque, homme d’affaires et philanthrope irlandais. Il est surtout connu pour être le leader du groupe de rock dublinois U2.

Bono naît et est élevé à Dublin. Il étudie à la Mount Temple Comprehensive School, où il rencontre sa future femme, Alison Stewart, ainsi que les futurs membres du groupe.

Bono écrit quasiment toutes les paroles des chansons de U2 et aborde régulièrement des sujets religieux, sociaux et politiques. Durant les premières années du groupe, les paroles de Bono confèrent aux chansons un caractère rebelle et spirituel. Les paroles du chanteur mûrissent avec le groupe et peu à peu, s’inspirent plus fortement d’expériences personnelles partagées avec les autres membres de U2.