Babylon Radio Celebrating Cultures, Promoting Integration

Parent célibataire: Les services d’assistance

L’allocation des familles monoparentales est une allocation pour des irlandais qui élèvent des enfants sans l’aide d’un partenaire.  Elle est versée au nom d’une personne non mariée, d’un(e) veuf(ve), d’un(e) époux(se) d’un prisonnier, d’une personne qui se sépare ou est divorcée ou une personne dont le mariage a été annulé. L’allocation est soumise à certaines conditions et vous devez satisfaire une étude des besoins. Si vous êtes divorcé ou n’êtes pas marié, vous devez également  essayer de chercher  une aide financière auprès de l’autre parent de l’enfant (c.-à-d. le père ou la mère).

Votre allocation des familles monoparentales est réalisée à partir d’un taux personnalisé et des montants supplémentaires pour votre enfant dont vous dépendez. Cette somme d’argent que vous recevez dépend de vos besoins hebdomadaires. Si vous avez droit à cette allocation, vous recevrez un carnet de mandats postaux que vous pouvez payer en liquide toutes les semaines à votre bureau de poste ou vous pouvez avoir votre allocation directement  versée sur votre compte bancaire. Depuis le 16 février 2016, vous devez utiliser votre carte de sécurité sociale au bureau de poste pour prendre votre argent. Quand vous aurez votre carte de sécurité sociale, signez-la au dos et gardez-la dans un endroit sûr.

Vous pouvez profiter du programme sur le budget des ménages, un programme qui vous aide à payer vos factures si vous recevez l’allocation. Vous pouvez aussi avoir droit à d’autres avantages tels que l’indemnité de chauffage, le supplément au revenu familial, le programme des allocations sociales supplémentaires ou une carte médicale.

Si vous pensez que l’allocation des familles monoparentales vous a été refusée injustement ou que vous n’êtes pas satisfait de la décision d’un agent décideur des services sociaux au sujet de vos droits, vous avez le choix de faire appel de cette décision.

Vous devez avoir les principaux “soins et  charges“ d’au moins d’un enfant, qui a moins de 18 ans ou entre 18 et 22 et à l’école à temps plein. L’allocation des familles monoparentales n’est pas versée si un couple garde ensemble un ou plusieurs enfant(s) de manière équitable.

  • L’enfant doit vivre avec vous
  • Vous ne cohabitez pas
  • Vous avez des salaires de 400€ (425€ depuis mai 2008) par mois ou moins.
  • Vous devez satisfaire une étude des besoins: ceci comprend votre revenu, toute pension alimentaire que vous recevez, la valeur de toute propriété autre que votre foyer, toute épargne, tout investissement ou revenu en espèce que vous avez. Des coûts du logement approuvé (prêt immobilier ou loyer) allant jusqu’à 4 952€ par an (95,23€ par semaine) à payer au propriétaire (sauf un membre de la famille) ou à une agence de location peuvent être compensés par des pensions alimentaires. La moitié du budget de la pension, voire au-delà du montant autorisé pour le logement,  est alors étudiée, en tant que besoin. Vous devez disposer de preuves des coûts de logement qui doivent être données telles qu’un carnet de quittance/une quittance de loyer de la part de votre propriétaire ou un relevé des remboursements du prêt immobilier. Les demandeurs qui recevront la pension sans coût  de logement déductible peuvent aussi en avoir droit, avec la moitié de la pension totale reçue n’étant pas prise en compte.
  • Vous devez être un résident habituel.

Si vous vous êtes séparé ou êtes divorcé, vous devez:

  • Vous êtes séparé depuis au moins trois mois
  • Avoir fait des efforts pour obtenir la pension
    de la part de votre époux(se)
  • Ne pas être suffisamment entretenu par votre époux(se).

Si vous n’êtes pas marié, vous allez:

  • Être obligé de chercher la pension de l’autre
    parent de votre enfant et
  • Être le parent d’un enfant à charge

Si votre époux(se) est en prison:

  • Il(Elle) doit être condamné(e) à la prison pour au moins six mois ou avoir passé au moins six mois en détention provisoire.

L’allocation des familles monoparentales et les règlementations de l’EU

Depuis le 5 mai 2005, des citoyens de l’UE, des citoyens de la EEE et des ressortissants suisses, qui travaillent à leur compte ou non en Irlande et qui contribuent au système irlandais de l’assurance sociale ne doivent pas répondre au critère du résident habituel pour avoir droit à l’allocation des familles monoparentales.

Si vous êtes un citoyen de l’UE/de la EEE ou un ressortissant suisse, vous pouvez aussi recevoir l’allocation des familles monoparentales si vous devenez chômeur et
aller recevoir  l’indemnisation du demandeur d’emploi. Vous devez satisfaire toutes les autres critères de sélection pour l’allocation des familles monoparentales.

Des indemnités temporaires

Si vous recevez l’allocation des familles monoparentales et que vous avez des salaires supérieures au plafond prescrit de 400€ (425€ depuis mai 2008), vous avez droit à une indemnité temporaire qui est l’équivalent de la moitié de votre taux de l’allocation des familles monoparentales pour six mois.

Vous pouvez seulement recevoir une indemnité temporaire si vous recevez l’allocation des familles monoparentales pour une période d’au moins de 52 semaines sans interruption. Si vous avez droit à une indemnité temporaire le 5 avril 2001 ou après cette date, vous recevrez l’allocation pour une période totale de 52 semaines. Si vous étiez en train de recevoir ou aviez droit à une indemnité temporaire avant le 5 avril 2001, vous continuerez de recevoir l’allocation jusqu’à 52 semaines. Les nouvelles clauses, qui datent du 5 avril 2001 vous seront appliquées, si vous avez droit de nouveau à une indemnité temporaire.

Des nouveaux demandeurs ayant des salaires supérieurs à 400 € par semaine (425€ depuis mai 2008) n’auront pas droit à l’allocation des familles monoparentales.

L’allocation des familles parentales et l’allocation des mères isolées

Si vous avez dû passer de l’allocation des mères isolées à l’allocation des familles
monoparentales dans le but d’être acceptée en tant que membre du régime communautaire de l’emploi, vous pouvez à présent faire une demande pour avoir vos droits restitués concernant l’allocation des mères isolées. Alors que l’allocation des mères isolées n’est pas ouverte aux nouvelles demandes, elle est toujours versée à celles qui en avaient eu droit avant le 2 janvier 1997.

Le taux hebdomadaire maximal du versement pour l’allocation des mères isolées est plus élevé que le taux hebdomadaire maximal du versement pour l’allocation des familles monoparentales. Si vous remplissez les conditions requises pour avoir vos droits restitués concernant l’allocation des mères isolées, vous pouvez ne pas être payée dans les temps également.

Les taux de l’allocation des familles monoparentales en 2008:

L’allocation des familles monoparentales
Enfant à charge
197,80€
24€

Le calcul des revenus du travail pour l’allocation des familles monoparentales

L’allocation que vous recevez dépendra de vos besoins hebdomadaires. Le revenu du travail est calculé ainsi:

  • Les premiers 146,50€ de vos indemnités
    hebdomadaires ne sont pas pris en compte. Cela signifie que vous pouvez gagner jusqu’à 146,50€ par semaine et avoir droit à l’allocation intégrale des familles monoparentales (A partir de mai 2008, des cotisations sociales,  des cotisations pour la sécurité sociale, des cotisations pour la retraite et des cotisations syndicales ne seront pas prises en compte dans l’étude des salaires).
  • La moitié restante de vos indemnités allant jusqu’à 400€ par semaine (425€ depuis mai 2008) est étudiée en tant que besoin. Si vous gagnez entre 146,50€ et 400€ par semaine (425€ depuis mai 2008), vous
    pouvez avoir droit à une réduction de l’allocation.

Vous pouvez faire une demande à l’allocation des familles monoparentales dans les 3
mois suivant l’admissibilité.

L’allocation des familles monoparentales et les autres allocations des services sociaux

Vous pouvez avoir droit à la moitié du taux personnalisé de l’indemnisation du demandeur d’emploi, de la prestation de maladie, de la prestation de maternité, de la prestation d’adoption, de la prestation de sécurité et de santé ou  des indemnités pour les accidents du travail en plus de l’allocation des familles monoparentales pendant une durée limité.  Vous n’avez pas droit à une indemnité de chauffage si vous allez recevoir la moitié du taux personnalisé de l’indemnisation du demandeur d’emploi,  de l’indemnisation de la prestation de maladie ou des indemnités pour les accidents du travail avec votre allocation des familles monoparentales.

L’allocation des familles monoparentales et l’emploi

Si vous reprenez un emploi à temps plein, vous pouvez être autorisé à des réductions fiscales supplémentaires en vertu du programme d’aide pour le revenu de l’emploi. Vous pouvez travailler dans le cadre d’un programme d’emploi par Intreo et toujours garder une partie ou la totalité de votre allocation des familles monoparentales. Contacter votre bureau local Intreo pour les détails. Vous pouvez retourner à la formation à l’aide du programme pédagogique et garder votre allocation des familles monoparentales en vertu de certaines
conditions.

Si vous allez recevoir l’allocation des familles monoparentales pendant au moins 15 mois (12 mois si vous êtes âgé(e) de 50 ans ou plus), vous pouvez avoir droit l’allocation d’aide au retour à l’emploi (pour les employés) à la place d’une allocation des familles monoparentales si vous reprenez l’emploi. Vous pouvez garder un certain pourcentage de votre allocation pendant 3 ans. Vous pouvez aussi garder n’importe quelle allocation secondaire (par exemple, l’allocation  pour l’achat des vêtements et des chaussures scolaires), soumise à certaines conditions. Vous garderez également  votre carte médicale pendant 3 ans, malgré le revenu.

Si vous allez recevoir l’allocation des familles monoparentales pendant au moins 12 ans et que vous voulez travailler à votre compte, vous pouvez avoir droit à l’allocation d’aide au retour à l’emploi pour travailler votre compte à la place de l’allocation des familles monoparentales. Vous pouvez garder un certain pourcentage de votre allocation pendant 4 ans. Vous pouvez également garder n’importe quelle allocation secondaire que vous avez déjà (par exemple, l’allocation  pour l’achat des vêtements scolaires) soumise à certaines conditions. Vous pourrez également garder votre carte médicale durant le programme.

Si vous participez à certains programmes d’emploi (par exemple, le programme d’aide au retour à l’emploi), vous garderez vos allocations secondaires, sauf les suppléments d’intérêt au le loyer/prêt immobilier, aussi longtemps que votre revenu hebdomadaire (c’est-à-dire le revenu moins CSG et des frais de déplacement raisonnables) est à moins de 317,43€ par semaine.

Votre revenu  issu du programme de l’allocation d’aide au retour à l’emploi, du programme de l’allocation d’aide au retour à l’emploi pour travailler à son compte et du supplément au revenu familial  n’est pas pris en compte pour atteindre l’objectif fixé des 317,43€ de revenu hebdomadaire maximum.

A partir d’avril 2007, si vous allez recevoir une allocation des familles monoparentales et prenez des jours de congé suite à la naissance d’un enfant, des cotisations vous seront attribués.

Procédure de la demande
  • Téléchargez et remplissez le formulaire OFP n°1, ensuite envoyez le avec les pièces justificatives pertinentes au Ministère des affaires sociales et familiales à l’adresse ci-dessous.
  • Si vous êtes veuf(ve), vous devez faire une demande dans les 3 mois suivant la mort de votre époux(se).
  • Si vous n’êtes pas marié(e), vous devez faire une demande dans les 3 mois suivant la naissance de votre enfant.
  • Si vous êtes séparé(e)/divorcé(e), vous devez faire une demande dans les 6 mois suivant la date de votre séparation avec votre époux(se). Vous devez être séparé(e) 3 mois avant que vous ayez droit de vous faire la demande.
  • Si vous êtes un époux(se) d’un(e) prisonnier(ière), vous devez faire une demande quand votre époux(se) a été en détention pendant au moins de 6 mois sans être condamné(e) ou commence sa détention, qui doit durer au moins 6 mois.
  • Le personnel dans votre service social local sera ravi de vous aider à remplir le formulaire de candidature et de répondre à toute question que vous pouvez vous poser.
Ministères des affaires sociales et familiales

Pension Services Office

College Road

Sligo

Ireland

Tél.: (071) 916 9800/(01) 874 8444

Page d’accueil: www.welfare.ie

Les organismes listés ci-dessous donnent des aides et des informations aux parents célibataires:
Treoir

14 Gandon House

Custom House Square

IFSC

Dublin 1

Ireland

Tél.: +353 (0)1 6700120

Tél. à tarif réduit: 1890 252084

Fax: +353 (0)1 6700199

Page d’accueil: www.treoir.ie

Email: info@treoir.ie

OPEN

7 Red Cow Lane

Smithfield

Dublin 7

Ireland

Tél.: +353 (0)1 814 8860

Fax: +353 (0)1 814 8890

Page d’accueil: www.oneparent.ie

Email: enquiries@oneparent.ie

One Family

Cherish House

2 Lower Pembroke Street

Dublin 2

Ireland

Tél.: +353 (0)1 6629212

Tél. à tarif réduit: 1890 662212

Fax: +353 (0)1 6629096

Page d’accueil: www.onefamily.ie

Email: info@onefamily.ie

Voir aussi: