Babylon Radio Celebrating Cultures, Promoting Integration

Victime d’un crime

Le ministère de la Justice, Equality and Law Reform prend en compte les points de vue des victimes lors de l’élaboration ou la révision du droit pénal.
Certaines de ces nouvelles lois importantes qui concernent les victimes sont énoncées dans le Règlement ci-dessous

Règles
The Criminal Evidence Act, 1992

Cette loi rend plus facile les témoignages pour les témoins en particulier pour leur état physique ou en cas de violence sexuelle en permettant pour la télévision un lien avec le tribunal. Dans certains cas, cette loi oblige le conjoint de l’accusé à témoigner pour l’accusation. La loi rend plus facile pour les enfants de témoigner pour se débarrasser de

  • la nécessité de témoigner sous serment
  • la nécessité de corroboration (auparavant, d’autres éléments de preuve confirmant les motifs invoqués par l’enfant est nécessaire)
  • le port de perruques et robes par les avocats si la preuve est donnée par les chaînes de télévision.
The Criminal Justice Act, 1993

Cette loi oblige le tribunal à examiner l’effet d’une violence ou d’agression sexuelle sur vous quand il décide de la peine. Si vous êtes victime de violence ou une infraction sexuelle, vous avez également le droit de témoigner en justice sur la façon dont le crime vous a été infligé. La loi permet au Directeur des poursuites publiques, de faire appel des peines clémentes et de donner au tribunal le pouvoir d’obliger le délinquant à vous payer une compensation pour toute blessure, perte que vous avez subi.

The Domestic Violence Act, 1996

Cette loi mise à jour permet de moderniser la législation existante relative à diverses formes d’agressions, de menaces de meurtres ou causer de graves dommages, empoisonnement, faux emprisonnement et enlèvement d’enfants. La loi a également introduit un certain nombre de nouvelles infractions. La loi a des mesures traitant de

  • Voies de fait
  • Les infractions relatives à la violence ou les menaces de violence impliquant des seringues et / ou du sang
  • L’infraction de harcèlement, qui vise à ce qui est communément connu sous le nom de “harcèlement”
  • Recouvrement de créances à des menaces
  • Contrainte
  • Mise en danger
  • Intoxication ou administration de substances visant à interférer avec les fonctions corporelles
  • L’utilisation de la force raisonnable dans la protection de vous-même, votre famille et vos biens provenant d’activités criminelles.
The Bail Act, 1997

Cette loi a renforcé le régime de mise en liberté sous caution. Maintenant un tribunal peut refuser la libération sous caution d’une personne accusée d’une infraction grave s’il est probable que la personne ai commise une autre infraction grave, alors qu’il ou elle est en liberté sous caution. En outre, la Loi exige au tribunal d’imposer des peines consécutives lorsque l’infraction est commise en liberté sous caution.

The Criminal Justice Act, 1999

Cette loi traite de la protection des témoins, y compris les victimes, qui peuvent témoigner en cour.
Il permet à des témoins qui sont dans la crainte ou l’objet d’actes d’intimidation à témoigner par un lien direct à la télévision: Il crée de nouvelles infractions, y compris l’intimidation d’un témoin, un membre du jury ou toute personne aidant la garda d’une enquête pénale. La peine peut aller jusqu’à 10 ans d’emprisonnement.

Comment faire la demande

Pour plus d’informations sur la législation relative aux victimes, s’il vous plaît communiquer avec le ministère de la Justice, Equality and Law Reform.

Où faire la demande

Ministère de la Justice, Equality and Law Reform
94 St. Stephens’s Green
Dublin 2
Ireland
+353 1 602 8202
1890 221 227
+353 1 661 5461
www.justice.ie
info@justice.ie